Implants dentaires et remboursement

L’implant dentaire est une racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire. Il sert ainsi à remplacer la racine d’une dent abîmée ou arrachée et à soutenir une prothèse. L’implant dentaire est l’intermédiaire entre la prothèse et l’os de la mâchoire, il transmet donc les forces de mastication au support osseux. 

Pourquoi utiliser des implants dentaires ?

L’implantation dentaire est aujourd’hui une pratique couramment utilisée. Cette opération possède de nombreux avantages comparés à d’autres pratiques, en effet les implants sont solides et permettent de maintenir la masse osseuse des mâchoires et donc de conserver le soutien et la structure du bas du visage. Les implants dentaires possèdent donc des avantages dus à la qualité des matériaux utilisés mais les avantages sont également esthétiques. En effet, avec des implants dentaires les patients pourront afficher une dentition à l’aspect tout à fait normale qui leur permettra de sourire à pleine dent sans rencontrer les problèmes de gêne que peuvent connaître les patients équipés d’un dentier ou d’un bridge.  

Le remboursement des implants dentaires

Le coût d’un implant est dû à la qualité des matériaux utilisés lors de cette opération.et a la compétence du chirurgien qui va les poser

Le prix des implants dentaires n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale car ce sont des soins « hors nomenclature », c’est-à-dire qu’ils ne disposent pas de tarifs conventionnels en effet les spécialistes de l’implantologie choisissent eux-mêmes leurs tarifs.

Il existe cependant des mutuelles santé qui prennent partiellement en charge cet acte.

Il existe différentes mutuelles santé : les hauts de gamme et les bas de gamme.

Chacune possède des forfaits pour rembourser les implants dentaires : en moyenne une mutuelle santé bas de gamme rembourse 250€ par an et une mutuelle santé haut de gamme rembourse 1200€ par an pour les implants dentaires.

Attention cependant car certaines mutuelles santé peuvent attendre quelques mois avant de rembourser la pose d’un implant, c’est ce qu’on appelle le délai de carence. Vérifiez donc dans les conditions générales de la garantie qui vous intéresse si celle-ci dispose d’une telle clause dans son contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thanks!